Objet du litige ou objet de l’appel ?

En dix ans, les réformes en matière de procédure civile ont considérablement bouleversé la procédure d’appel, celle-ci étant devenue l’une des premières causes de sinistralité chez les avocats. L’arrêt rendu le 31 janvier 2019 par la deuxième chambre civile de la Cour de cassation démontre à quel point la pratique de la procédure d’appel doit être parfaitement maîtrisée dans l’intérêt des justiciables.

Lire la suite sur la Gazette du Palais (abonnés) »

Retour haut de page